Revêtement salle de bain

Comme pour la cuisine ou encore le garage, on choisit le sol de notre salle de bains en fonction de son côté pratique, et bien sûr un peu aussi pour son esthétique.

Si certains matériaux comme le béton ciré doivent être évités, d’autres se montreront bien plus adaptés pour résister à l’humidité et aux contraintes de cette pièce.

Voici donc les revêtements de sols à privilégier pour une salle de bains.

revetement sol salle de bain

Le carrelage

Ce n’est peut-être pas la solution la plus originale, mais le carrelage reste la star incontestée des salles de bains.

Il faudra simplement prendre soin de choisir un carrelage antidérapant.

Il y a pour cela une « norme à la résistance à la glissance pieds nus » allant de A à C, le A étant le carrelage le moins glissant, c’est lui qu’il sera préférable de choisir.

On peut opter pour du grès cérame qui est très résistant aux taches ainsi qu’aux chocs, mais des carreaux en ardoise seront également parfait.

Ils sont moins glissant, et n’ont besoin d’aucun traitement pour résister aux contraintes d’une salle de bain.

L’ardoise offrira en plus un certain cachet et de l’élégance à la pièce.

Le parquet

Le bois trouve très bien sa place dans une salle de bains, à la condition de choisir une essence et un type de pose adaptés, qui éviteront toutes dégradations liées à l’humidité.

Il faut donc choisir un parquet compatible avec les pièces humides et bien respecter la pose indiquée.

C’est toujours du parquet massif ou contrecollé qui sera choisi pour une salle de bains.

Les bois exotiques comme le teck, le bambou, ou le merbau sont à privilégier, et les parquets bruts seront toujours huilés ou vitrifiés pour être étanches au maximum.

On opte généralement pour une pose de type « pont de bateau », qui avec ses joints en mastic polyuréthane offre une étanchéité parfaite.

La résine

La résine trouve désormais sa place dans toutes les pièces de la maison.

Elle offre la résistance du béton ciré, à l’étanchéité d’un carrelage et à l’agréable toucher d’un lino.

C’est toutefois une matière glissante lorsqu’elle est brute et mouillée, et il faut donc choisir une résine antidérapante spécialement adaptée pour les salles de bains.

Le coût de la pose est en revanche plutôt élevé, et il est relativement délicat de d’effectuer cette opération tout seul.

On aura le choix entre de nombreuses teintes et des finitions différentes, pailletées, mates, brillantes. Il est même possible de choisir le toucher, satiné, soft touch, etc.

C’est actuellement le revêtement à la mode pour toutes les pièces de la maison.

Les sols souples PVC ou lino

Un revêtement en PVC ou en lino est très résistant à l’humidité, et il n’y a que peu de risque de voir le sol se décoller si la pose est parfaitement exécutée.

C’est un choix plutôt judicieux pour obtenir un sol original pour un prix tout à fait abordable.

On peut choisir parmi la palette infinie de couleurs, et les très nombreux motifs et aspects proposés par les différents fabricants.

On peut notamment choisir une imitation parquet si le bois massif était hors de notre budget.

C’est un des sols les plus simples à poser et à entretenir, le sol n’est jamais froid, et c’est donc un revêtement confortable et agréable à vivre au quotidien.

Le stratifié

Pendant longtemps le stratifié déserté les salles de bains et n’était pas conseillé pour les pièces humides, mais ça s’était avant !

Aujourd’hui, les fabricants proposent du stratifié résistant à l’humidité, et dans des tons très modernes ou des imitations de pierre ou de parquet vraiment très réussies.

Plus cher que le lino ou le PVC, le stratifié offre un rendu esthétique plus réussi et sa pose est vraiment particulièrement simple.

Un bon moyen d’obtenir un sol très tendance à un prix tout à fait raisonnable.